UN PEU D'HISTOIRE SUR...

l’Élan RetrouvÉ

L’Association L’Élan Retrouvé est plus particulièrement connue pour avoir contribué, à la fin de la seconde guerre mondiale, à la transformation du paysage psychiatrique français avec la mise au point de modalités expérimentales et innovantes de soins psychiatriques ambulatoires pour adultes, largement diffusées et officialisées depuis.

Ainsi, dès 1945, le professeur Paul SIVADON crée dans son service de Ville Evrard un premier club puis en 1947, fonde le Centre de Traitement et de Réadaptation.
La prolifération et la diversification des activités du club entraînent en 1948 la fondation de l’Élan Retrouvé, avec Madame Suzanne BAUMÉ, conseillère du travail.

Viendront ensuite :
- En 1952, la création d’un Club et d’un service de consultations de post cure des patients du Centre de Traitement et de Réadaptation de Ville Evrard, pour faciliter la sortie des malades longuement hospitalisés.

- En 1953, la création d’un Centre de psychopathologie du travail - lieu de formation pour des cadres des services médicaux et sociaux d’entreprise - et lieu de soins ambulatoires pour les salariés.

- En 1956, l’ouverture du premier centre de post cure en France, lieu d’« hébergement thérapeutique » et d’aide à l’insertion de malades sortant de l’hôpital psychiatrique.

- En 1958, la mise en place d’une consultation psychosomatique et de consultations de relaxation.

- En 1962, la création du premier hôpital de jour du monde occidental, rue de La Rochefoucauld, prototype qui inspirera de nombreuses institutions.

- En 1971, l’ouverture de l’hôpital de jour avec atelier thérapeutique.

- En 1992, la création de l’Unité ambulatoire d’Alcoologie.

- En 1993, l’ouverture du Centre d’Aide par le Travail de L’Élan, qui passera progressivement de 45 places en 1993 à 165 places en 2006.

- En 2005, la création d’un premier Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) pour une cinquantaine de personnes en situation de handicap psychique dans le 9ème art de Paris. En 2005 également, l’intégration de deux hôpitaux de jour de 38 places au total, l’un à Malakoff, l’autre à Orly, et d’un Centre Psycho-Médical et Social (CPMS) à Paris.

- Début 2007, l'ouverture d'un second SAVS pour 70 personnes, dans le 18ème arrondissement. L'Association devient parrain de deux Groupes d'Entraide Mutuelle (GEM) : le "Social Art Postal Club" de Choisy-le-roi et les "Amis de l'Atelier du Non-faire", à Paris.

- En 2008,l'ouverture d'un troisième SAVS pour 30 personnes à Orly, etl'intégration de trois hôpitaux de jour pour enfants et adolescents souffrant de troubles autistiques et apparentés, à Paris, Antony et Chevilly-Larue.

En 2008 également, a été créé leService d'Aide à l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées(S.A.I.P.P.H.), qui a pour mission essentielle d'accompagner les personnes dans leur projet d'insertion professionnelle, en milieu ordinaire ou milieu protégé de travail.

- Début 2010, le Centre Psychothérapique de Jour de Fontenay-aux-Roses, établissement accueillant des enfants de 8 à 18 ans présentant des troubles envahissants du développement, intègre l'Élan. Dans le cadre du Pôle autisme, l'Association crèe une Unité Mobile d'Intervention.

 

plan